Image univers Les Sapiens Image univers Les Sapiens

Les Sapiens

Deux clans rivaux cherchant à fuir une éruption volcanique s´installent accidentellement dans la même montagne. La grotte du clan des Roc est au sous-sol et celle des Pierre à la surface. Ensemble, ils doivent apprendre à cohabiter pour le meilleur et pour le pire tout en évitant les intempéries et le tigre albinos à dents de sabre. Dans la clairière voisine, une drôle de shamane, Mystique Denise et sa meilleure amie Lucy, viennent nourrir leurs aventures en y ajoutant une touche d´absurdité.

Partager

Vidéo transcription

Une Garnotte dans l'espace

Garnotte et Jean-Pierre aperçoivent une boule de feu qui se dirige vers la Terre. Le chef Lapierre croit qu’il s’agit d’une attaque des habitants de la lune, Garnotte pense plutôt que ceux-ci viennent les visiter en paix, alors que la Shamane, croyant qu’il s’agit de la fin du monde, dit adieu à tout ce qu’elle possède. Qui a raison?



Année de production: 2017

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr


Les Sapiens est une série qui se passe dans un univers préhistorique où deux clans, les Pierres et les Rocs, vivent dans des grottes et s’habillent avec des peaux de bêtes.


GARNOTTE et JEAN-PIERRE sont au milieu de la forêt. GARNOTTE a le visage recouvert d’une crème blanche.


GARNOTTE

Et combien de temps exactement

je dois rester comme ça?


JEAN-PIERRE

Idéalement,

jusqu'au coucher du soleil.


GARNOTTE

C'est plate qu'il vienne juste

de se lever.

Au moins, on peut passer

du temps ensemble.


JEAN-PIERRE

Est-ce que tu sens

que le visage te chauffe?


GARNOTTE

Non, au contraire,

je me sens très hydratée.

J'adore l'odeur de l'huile

de coco. Ça fait vacances.


JEAN-PIERRE

Parfait.

À date, la crème solaire

est une de mes inventions

les plus concluantes.


GARNOTTE

Finalement, être cobaye,

c'est une belle activité.

Ça permet de regarder

les nuages.

J'aimerais tellement ça

me coucher dans un nuage!


JEAN-PIERRE

Qu'est-ce qui te fait dire

que c'est confortable?


GARNOTTE

Bien, je le sais pas.

J'ai toujours pensé

que les nuages,

c'était des grosses boules

de laine.


JEAN-PIERRE

Maintenant que t'en parles,

ça m'intrigue.


JEAN-PIERRE sort un tube de sa sacoche, un genre de longue-vue.


JEAN-PIERRE

Est-ce que les nuages sont faits

en laine?


GARNOTTE

Euh, bien, je...


JEAN-PIERRE

Si le cas,

il est où, le mouton?


GARNOTTE

Bien...


JEAN-PIERRE

Est-ce qu'il se cache en

arrière du soleil ou...

ou en arrière de la grosse boule

de feu là-bas?


GARNOTTE

Quelle grosse boule de feu?


JEAN-PIERRE

Celle qui nous fonce dessus.


GARNOTTE hurle.


Générique d’ouverture


Titre :
Les Sapiens Une garnotte dans l’espace


GARNOTTE regarde dans la lunette et voit une météorite enflammée dans le ciel.


GARNOTTE

Ah, ah! C'est quoi, tu penses?


JEAN-PIERRE

C'est peut-être un corps

céleste rocailleux

qui provient de l'espace.

Sa traînée lumineuse

pourrait être provoquée

par sa dégradation progressive

au contact de notre atmosphère.


GARNOTTE

C'est beau, ce langage-là.

Dommage que

je le comprenne pas.


JEAN-PIERRE

Ou peut-être un oiseau en feu.


GARNOTTE

Ça, c'est plus clair.

Mais beaucoup plus triste.


JEAN-PIERRE

(Regardant dans la lunette)

Ça s'approche de plus en plus,

on dirait.


GARNOTTE

On devrait aller demander

à mon père.

Il sait sûrement c'est quoi.


JEAN-PIERRE

Ça m'étonnerait.


GARNOTTE

Moi aussi.

Mais c'est tout le temps ça

que je fais quand j'ai besoin

d'être rassurée.


GARNOTTE et JEAN-PIERRE sont près de la pierre plate avec le CHEF LAPIERRE. Celui-ci regarde avec la lunette vers le ciel.


CHEF LAPIERRE

(Se raclant la gorge)

Hem-hem-hem-hem...

Vous avez bien fait

de venir me voir.


GARNOTTE

Ah, je le savais.

Je me sens déjà mieux.


CHEF LAPIERRE

Les habitants de la Lune

nous attaquent.

C'est la pire chose qui pouvait

nous arriver.


GARNOTTE

(Criant)

Non! T'étais supposé

nous rassurer.


CHEF LAPIERRE

C'est pas le temps

de se rassurer,

c'est le temps de se préparer

à la plus grosse bataille

qu'on a jamais vue.


JEAN-PIERRE

Mais comment savez-vous

qui a des habitants sur

la Lune?


CHEF LAPIERRE

Il me semble

que c'est logique.

Sinon, c’est qui qui allume

toutes ces petites torches-là

dans le ciel tous les soirs?


GARNOTTE

Les étoiles,

c'est des torches?


CHEF LAPIERRE

Qu’est-ce que tu veux

que ce soit d’autre?

Pas des petits soleils, certain.


JEAN-PIERRE

En fait, j'ai une théorie

là-dessus...


CHEF LAPIERRE

Jean-Pierre!

On est en état d'urgence.

C'est pas le temps de réfléchir,

c'est le temps d'agir.

(Donnant des genres d’écouteurs à GARNOTTE)

Tiens, mets ça.


GARNOTTE met les brioches sur ses oreilles et ressemble étrangement à la princesse dans la Guerre des Étoiles.


GARNOTTE

Ark. C'est quoi, ça?


CHEF LAPIERRE

C'est les brioches au miel

que la chamane

nous a faites pour déjeuner.

C'est pas mangeable,

mais au moins,

ça va protéger tes oreilles

quand ça va barder.


JEAN-PIERRE

Qu'est-ce qui va barder?


CHEF LAPIERRE

Tout!! Toi, moi, la forêt,

la grotte… Tout va barder.

C'est une guerre

totale qui nous attend.

La guerre des étoiles.


JEAN-PIERRE ET GARNOTTE

Oh...


NARRATEUR

Il y a bien longtemps,

genre la préhistoire,

dans une galaxie pas lointaine

du tout parce que c’est la nôtre…

Une guerre a éclaté

entre les habitants de la Lune

et les humains.

Les humains s’apprêtaient

à recevoir une grosseur

garnotte en feu sur la tête

même s’ils avaient

rien fait. Une pas pire

grosse chicane de voisins…


CHEF LAPIERRE

Bon! Je vais retourner

à la grotte préparer

une contre-attaque.

Tenez-vous prêts.

(S’adressant à la météorite)

Et toi... détruira bien

qui détruira le dernier!

Hum!


GARNOTTE

Qu'est-ce qu'il a dit?

J'entends rien, j'ai les

oreilles pleines de glaçage.


JEAN-PIERRE

Il a dit beaucoup de choses,

mais je pense pas

que tout était fondé.


GARNOTTE

Je pense qu'on serait mieux

d'aller voir la chamane.

Elle a sûrement une explication

plus raisonnable à nous donner.


Dans sa hutte, MYSTIQUE DENISE panique.


MYSTIQUE DENISE

C'est la fin du monde!


GARNOTTE

Quoi? Y a des lapins

qui fondent?


MYSTIQUE DENISE

Pourquoi t'as mes brioches

sur la tête?


GARNOTTE

Mon père m'a mis ça

pour me protéger

de la guerre des étoiles.

Le crémage a collé. J'arrive

plus à les enlever.


MYSTIQUE DENISE

La guerre des étoiles,

voyons donc!

Si c'était juste ça, y aurait

pas lieu de s'inquiéter.

Non, ce qui se passe,

c'est mille fois pire!


JEAN-PIERRE

Mais qu'est-ce qui se passe?

Chaque fois que j'essaie

d'énoncer une théorie,

quelque chose me coupe

la parole...


MYSTIQUE DENISE

Il arrive la même affaire

qu'à l'époque des dinosaures.

Une grosse boule de feu

venue du ciel va nous tomber

dessus puis nous exterminer!


GARNOTTE

Quoi?

Qu'est-ce qui est terminé?


MYSTIQUE DENISE

Nous autres.


JEAN-PIERRE

Je m'excuse,

mais ça existe pas,

les dinosaures,

c'est une légende.


MYSTIQUE DENISE

Bien non.

(Montrant une feuille dessinée)

Y en avait plein avant.

Les dinosaures vivaient

à la grandeur de la Terre.

Ils étaient bien tranquilles.

Personne pour les déranger.

Ils faisaient leurs petites

affaires de dinosaures,

comme avoir des longs,

longs cous puis manger tout

ce qu'ils trouvent.


GARNOTTE

(Ricanant)

Ha! Ha! Il a l'air heureux.


MYSTIQUE DENISE

Oui, hein?

(Montrant une autre feuille dessinée)

Mais à un moment donné,

y a une grosse boule de feu,

exactement comme celle-là,

qui est arrivée sur Terre

puis qui les a… anéantis.


GARNOTTE hurle.


JEAN-PIERRE

Êtes-vous sûre

de ce que vous avancez?


MYSTIQUE DENISE

Oui! C'est ma grand-mère

qui m'a conté ça.


JEAN-PIERRE

C'était une source

sûre, votre grand-mère?


MYSTIQUE DENISE

Elle était pas du genre

à cacher la vérité.

À tous les jours,

elle me disait:

«Arrange tes cheveux,

t'as l'air d'un iguane.»


GARNOTTE

Mais... est-ce qu'il a pas

quelque chose qu'on peut faire?


MYSTIQUE DENISE

Je suis désolée.

C'est comme la carrière

de chasseur de mammouths

de Jean-Pierre, c'est sans espoir.


JEAN-PIERRE

À ce point-là?


MYSTIQUE DENISE

Ouais...

Profitez de la belle journée

qui nous reste.

Parce que vous n'aurez plus

jamais la chance de jouer...

(Sortant une petite boule de aki)

au aki!

(Frappant la boule avec son pied)

Hein?


GARNOTTE

Euh... bien... adieu.


MYSTIQUE DENISE

Euh!...

Oubliez pas de vous brosser

les dents, hein?

Bien, on sait pas

qui va nous trouver

dans 30 000 printemps. Hum?


JEAN-PIERRE ET GARNOTTE

OK.


MYSTIQUE DENISE

Bon... Il me reste plus qu'à

manger tout ce que j'aime.

Pour une dernière fois!

(Prenant une assiette de navets)

Envoyez, les navets,

faites-moi rêver.

(Mangeant un navet)

Ah, c'est un bon navet, ça.


GARNOTTE regarde la météorite entrer dans l’atmosphère avec la lunette.


GARNOTTE

C'est peut-être juste une

étoile qui s'est décrochée.

Tu sais, comme les étoiles

qui tombent des fois.


JEAN-PIERRE

C'est pas

des étoiles tombantes,

c'est des étoiles filantes,

c'est pas pareil.

Elles vont rendre visite

à des amies pour se faire

des soupers d'étoiles.


GARNOTTE

Je m’excuse, je connais pas ça

comme toi.


JEAN-PIERRE

J'ai de la misère à croire

que ce qui est dans le ciel

pourrait nous tomber dessus

comme un cadre qui se décroche.


GARNOTTE

Une chance. Si le soleil

nous tombait dessus,

on mangerait tout un coup

de soleil, crème solaire

ou pas.

(Criant)

Ha! Ha! Ha!


JEAN-PIERRE

Peut-être que le chef

a raison.

C'est peut-être les habitants

de la Lune qui nous ont lancé

cette boule-là.


GARNOTTE

Cette poule-là?


JEAN-PIERRE

Cette boule-là!

Tu sais, l'affaire dont on

parle depuis tantôt?


GARNOTTE

Ah... oui.

Je le savais.

Moi, je pense pas

que les habitants de la Lune

veulent nous attaquer.


JEAN-PIERRE

Ah non?


GARNOTTE

Bien non.

Ils ont aucune raison

de nous attaquer,

ils nous connaissent même pas.

Moi, je pense qu'ils veulent

nous rencontrer.


JEAN-PIERRE

C'est une théorie

intéressante.


GARNOTTE

Si on réussit

à leur faire comprendre

qu'on est des bonnes personnes,

ils vont arriver ici de bonne

humeur, puis peut-être même

nous ramener avec eux.

Imagine comment ça serait

le fun. J'ai jamais voyagé

dans une boule de feu. Fff!


JEAN-PIERRE

Mais comment tu leur

montrerais qu'on est gentils?


GARNOTTE

On a juste à organiser

une grande réception

pour les accueillir.


JEAN-PIERRE

Mais s'ils parlent pas

notre langue?


GARNOTTE

Bien, les banderoles

de couleur puis les bols

de chips, c'est universel.

Si on leur prouve qu'on

est un peuple de bons vivants,

ils vont ranger leurs armes

puis sortir leurs ballounes.


JEAN-PIERRE

Ouais.

Pas sûr qu'ils vont voir nos

banderoles d'aussi loin.


GARNOTTE

Peut-être pas,

mais ils vont sentir

nos petites saucisses

sur le barbecue.


JEAN-PIERRE

J'embarque.


Plus loin dans la forêt, le chef LAPIERRE attend en tenant une grosse pierre.


CHEF LAPIERRE

Je vous avertis, ma gang

de fendants de l'espace,

vous êtes en train

de vous mesurer au peuple

le plus dangereux du monde,

les humains! Ha!

On est habitués de détruire

tout ce qui bouge...

On se bat même

entre nous autres.

Fait que si vous pensez

nous faire peur

avec votre petite

boule de feu géante...


LUCY

(Arrivant en courant)

Chef Lapierre!

Vous avez entendu la dernière

nouvelle? C'est la fin du monde.

(Fort avec un effet d’écho)

La fin!


CHEF LAPIERRE

C'est pas la fin.

Ça fait juste commencer!


LUCY

Tout le monde aux abris!

Je suis sûre

qu'il y a assez de place

pour nous deux

sur cette pierre.


LUCY tente de déplacer une grosse pierre.


LUCY

Ah non, peut-être pas, désolée.

Je vais garder un bon souvenir

de vous, hein.


CHEF LAPIERRE

Pas besoin d'abri, j'ai

l'intention de leur faire face.


Le chef LAPIERRE met sur sa tête la boule, elle ressemble au masque de Darth Vador.


LUCY

Hé! Je préfère recevoir

une boule de feu par la face que

de porter un casque comme ça.


CHEF LAPIERRE

(Avec la voix amplifiée)

Lucy, joins-toi à moi.

Ensemble, nous pourrons écraser

notre ennemi.


LUCY

Quelle voix! Si c'est pas

de nos dernières heures,

on aurait pu former

un groupe rock.


CHEF LAPIERRE

On va gagner cette guerre-là,

même si ça implique de détruire

la Lune au complet.


LUCY

Quoi? Mais...

après quoi les loups

vont hurler la nuit?

Sans compter

que je viens de commencer

à écrire une chanson

qui s'intitule:

(Chantant)

«Au pierre de la lune»...

Ça m'embêterait vraiment

de devoir la recommencer.


CHEF LAPIERRE

Survivre à l'extermination

demande des sacrifices.


LUCY

Je comprends.


CHEF LAPIERRE

(Donnant une feuille à LUCY)

Va porter ce message à

Jean-Pierre.

J'ai un plan infaillible

pour gagner cette guerre.


LUCY

Vous pouvez compter sur moi.

Vous avez raison, vaut mieux

se battre comme vous

que de baisser les bras

comme la chamane.

Quand je suis passée la voir

tout à l'heure,

elle était en train de pleurer

en embrassant des vieilles

racines de betteraves.


CHEF LAPIERRE

Cours, Lucy! Toute l'humanité

et l'espèce bizarre à laquelle

tu appartiens

comptent sur toi.


LUCY

C'est un peu insultant, ça.

Mais... à vos ordres,

monsieur Tête de courge!


Dans sa hutte, MYSTIQUE DENISE fait ses adieux à tout ce qui l’entoure.


MYSTIQUE DENISE

Adieu, tout ce que je possède.

On ne se reverra plus.

Oh… Mes maracas!

Tendres souvenirs de Punta Lama.

Oh! Vous me réjouissez tant.

Un dernier petit coup, hein?


MYSTIQUE DENISE se met à danser en jouant des maracas.


MYSTIQUE DENISE

Ha!

Oh!...

(Riant)

Oh! Mes boucles d'oreilles

en sardines.


MYSTIQUE DENISE met ses boucles d’oreilles.


MYSTIQUE DENISE

Oh!

J'en ai-tu brisé des coeurs

avec ça! Hum!

(Riant)

Ha! Ha! Ha!

Oh! Mon vieux chaudron.

Toi, si tu pouvais parler,

t'en aurais des choses à dire.

Comme:

(Changeant sa voix)

«Enlève-moi donc

le derrière de sur le feu.»

(Caressant sa marmite)

Oh! C'est chaud! Aïe! Aïe! Aïe!


Plus loin dans la forêt, GARNOTTE et JEAN-PIERRE confectionne des banderoles et des affiches.


GARNOTTE

Première étape:

faire des belles pancartes

pour accueillir

les habitants de la Lune.


JEAN-PIERRE

J'ai jamais eu

un grand talent artistique,

mais je peux me débrouiller.


GARNOTTE

Au moins,

ça nous laisse le temps

d'apprendre un peu plus

à se connaître.


JEAN-PIERRE

On se connaît, il me semble.


GARNOTTE

Oui, mais pas tant que ça.

Comme, admettons, c'est quoi

ma couleur préférée?


JEAN-PIERRE

Le beige.


GARNOTTE

Oui!!

Comment tu sais ça?


JEAN-PIERRE

T'en parles tous les jours.


GARNOTTE

C'est vrai. OK. Puis...

c'est quoi, mon animal préféré?


JEAN-PIERRE

Le flamant beige.


GARNOTTE

Oui!!

OK, ton tour.

C'est quoi ton rêve?


JEAN-PIERRE

Tu veux savoir

un de mes rêves?


GARNOTTE

Oui.


JEAN-PIERRE

Je rêve souvent que je

travaille sur une invention,

mais je trouve pas l'outil

dont j'ai besoin.

Je fouille partout,

mais mon atelier est vide.

À ce moment-là, je réalise que

tous mes doigts se sont

transformés en tournevis.

Mais peu importe où je regarde,

je trouve aucune vis

dont je peux me servir.

Et là, je vois mon reflet dans

une flaque d'eau.

C'est ma tête, la vis.

Ma tête!!

Ça t'arrive de rêver à ça,

toi aussi?


GARNOTTE

Euh...

Je parlais plus un rêve du genre

où tu te vois dans le futur.

Est-ce que tu te vois

avec quelqu'un?


JEAN-PIERRE

Oh... Si je me vois

avec quelqu'un?

Bonne question.

Ça demande réflexion.


GARNOTTE part dans une rêverie. Elle se voit en princesse et JEAN-PIERRE est son prince charmant.


JEAN-PIERRE

Oh, princesse Garnotte,

je rêve toujours à vous

lorsque je voyage

d'une étoile à l'autre.

J'aime me noyer dans vos

magnifiques yeux bleu azur.


GARNOTTE

Mon bel aventurier

de l'espace,

comme vous êtes romantique!


JEAN-PIERRE

Je sais.


GARNOTTE

Mais mes yeux sont bruns.


JEAN-PIERRE

Pas pour moi.


GARNOTTE

Oh, oh...


JEAN-PIERRE

Oh, oh...


La rêverie de GARNOTTE se termine.


JEAN-PIERRE

Je me vois avec personne

en particulier. Toi?


GARNOTTE

Hum. Moi? Moi non plus.


Dans sa hutte, MYSTIQUE DENISE continue de faire ses adieux à ses objets.


MYSTIQUE DENISE

Oh... ma chère patère.

Je t'aimais pas tant que ça

au début. Mais le soir

que tu nous as

servi de bâton de limbo, ha!...

t'es devenue ma meilleure.


Se mettant à danser le limbo.


MYSTIQUE DENISE

Ah... mes potions.

Vous avez fait de ma vie

une série d'affaires

pas possibles.

La potion qui rend sourd...

Ça, c'était pratique quand

Lucy suivait ses cours

de chant de gorge.

(Imitant des chants de gorge)

La potion qui rend beau.

Ah, une chance qu'elle était là.

Parce qu'avant, les pandas

étaient «laittes» pas à peu près.

(Trouvant un autre potion)

Ah... C'est quoi ça?

Pourquoi il n'y a plus

d'étiquette?

(Goûtant)

Hum! Ça goûte

le sucre à la crème!

Oh! Oh!

(Faisant une réaction)

Ça a un petit arrière-goût

de tourbe qui tombe

sur le coeur.


MYSTIQUE DENISE se met à trembler. Une peau lui tombe dessus.


MYSTIQUE DENISE

(Criant)

Ah! Ah! Ah!


MYSTIQUE DENISE chercher la sortie et tourne sur elle-même. Elle se met à grogner.


Dans la forêt, LUCY court.


LUCY

Quelqu'un a vu Jean-Pierre?

J'ai un message de la plus haute

importance à lui livrer.

Jean-Pierre!!

Jean-Pierre...

(Allant et venant)

Est-ce que je suis déjà passée

par ici?

(Regardant autour)

Nan.


Ailleurs, JEAN-PIERRE et GARNOTTE continue de préparer l’arrivée des habitants de la Lune.


JEAN-PIERRE

Disons que je veux

que ma banderole dise

«Bienvenue chez nous»,

tu dessinerais ça comment, toi?


GARNOTTE

Euh… une planète,

un coeur, une main.


JEAN-PIERRE

Ah, bien oui. C'est évident.


LUCY

(Arrivant en courant)

Jean-Pierre!

J'ai un message pour...


LUCY

Ah!

Vous faites des banderoles?

J'adore les banderoles!


GARNOTTE

C'est pour accueillir

les habitants de la Lune.

On leur prépare

une grande réception.

Comme ça, ils auront pas le goût

de nous attaquer.


LUCY

C'est génial.


GARNOTTE

Qui voudrait attaquer

quelqu'un qui t'offre des chips

en souriant comme ça?


GARNOTTE sourit et saisit le visage de JEAN-PIERRE pour le faire sourire aussi.


LUCY

Wow. Espérons que leur vue

soit pas trop bonne,

mais ils vont sûrement apprécier

l'intention.


GARNOTTE

Si tu veux nous aider, tu

pourrais t'occuper du buffet.


LUCY

Ah, je suis sûre qu'ils vont

adorer les caramboles.


GARNOTTE

Mais ça goûte rien.


LUCY

Ouais, c'est vrai, ça.


JEAN-PIERRE

(Regardant dans sa lunette)

La boule de feu se rapproche.

Le temps presse.


GARNOTTE

OK. Alors je vais terminer

les pancartes,

Lucy, tu t'occupes du buffet,

Jean-Pierre, tu vas aller

accrocher les banderoles

de bienvenue.


JEAN-PIERRE

Tout de suite.


GARNOTTE

On se rejoint dans la savane.

Et surtout, oubliez pas

de sourire. Super.


LUCY

Ah, j'oubliais, le chef

Lapierre m'a donné ça pour toi.


LUCY donne le rouleau de feuille à JEAN-PIERRE.


CHEF LAPIERRE (Narrateur)

Jean-Pierre, c'est moi,

chef Lapierre.

J'espère que tu vas bien.

Moi, j'ai un peu mal au dos,

parce que j'ai sorti notre divan

dehors pour le nettoyer.

On va se le dire: les meubles

en roche, c'est lourd,

ça a pas de bon sens.

Mais bon... C'est pas pour ça

que je t'écris.

J'ai une mission importante

pour toi. Il faut

que tu construises

un lance-pierre géant

pour attaquer nos ennemis

de la Lune.

Déçois-moi pas!...

Sinon, je vais être bien déçu.

Bon, c'est ça, faut

que je te laisse. Bye.


JEAN-PIERRE regarde GARNOTTE. Il est inquiet.


LUCY revient avec des fruits.


LUCY

Un buffet! Un buffet...

Comment je peux savoir

ce que c'est que le fruit

préféré des habitants

de la Lune, moi?

Les raisins sont peut-être

trop petits pour eux,

les melons trop juteux,

les poires trop poireuses...

(Criant)

Ah...

Ressaisis-toi, Lucy.

La sauvegarde du monde

repose sur tes épaules.

Bon. Pour savoir ce qu'ils

veulent, je dois d'abord

me mettre dans la peau

d'un visiteur de l'espace.


LUCY prend une posture robotique et commence à faire des bruits électroniques.


LUCY

Bip-bip-bip-bip-bip!

(Reprenant sa posture normale)

Ah non, ça marche pas.

J'ai aucune idée de ce que

je viens de dire.

(Ayant une idée)

Mais oui, bien sûr!


GARNOTTE rejoint JEAN-PIERRE à la pierre plate. Elle tient une affiche.


GARNOTTE

Ah! J'ai fini la pancarte.


JEAN-PIERRE

Ah oui?


GARNOTTE

(Montrant ses affiches)

Les dessins sont pas trop

compliqués?


JEAN-PIERRE

J'espère que pour eux,

le symbole du coeur est pas

une insulte.


GARNOTTE

J'espère.

J'en ai dix autres pareilles.


JEAN-PIERRE

Ça passe ou ça casse,

comme on dit!


GARNOTTE

Ta banderole est bien avancée.


JEAN-PIERRE

Merci.


GARNOTTE

T'as pas mis beaucoup

de dessins.

Puis pourquoi la banderole

est attachée

avec une liane élastique?

Puis qu'est-ce que ce gros tas

de rochers là fait par...

On dirait...

On dirait un lance-roche géant.


JEAN-PIERRE

Ça? Un lance-roche?

(Riant de malaise)

Voyons donc.


GARNOTTE

Ah... Jean-Pierre!


GARNOTTE retourne à sa rêverie où elle est une princesse de l’espace.


GARNOTTE

Mon bel aventurier

de l'espace, dites-moi pas

que vous êtes passé

du côté obscur de la force?


JEAN-PIERRE

(En aventurier de l’espace)

Je suis désolée,

princesse Garnotte,

je ne peux désobéir

à l'empereur.

(Montrant une feuille)

La guerre des étoiles

est commencée.


Le chef LAPIERRE portant son masque de Darth Vador arrive.


CHEF LAPIERRE

(Ayant une voix modifiée)

Je suis satisfait.

Cette arme nous assurera

la victoire.


JEAN-PIERRE

Merci, Darth Lapierre.


CHEF LAPIERRE

(En Darth Vador)

J'ai bien hâte de l'essayer.


GARNOTTE

Non! Attaquer les habitants de

la Lune est une terrible idée.

Il faut les accueillir en amis

et faire de nos ennemis

nos alliés.


CHEF LAPIERRE

(En Darth Vador)

Princesse Garnotte, tu vas te

calmer les nerfs et m'écouter.

Parce que je suis ton père!


La rêverie de GARNOTTE s’interrompt et GARNOTTE parle à son père qui porte le masque de guerre.


GARNOTTE

Qu'est-ce qui est super?


CHEF LAPIERRE

Non, je suis ton père!


GARNOTTE

Des pneus d'hiver?

Que c'est ça?


CHEF LAPIERRE

Je suis ton père!!!


GARNOTTE

Je sais que t'es mon père.


JEAN-PIERRE

Ça sert à rien d'essayer

de l'arrêter.


GARNOTTE

La guerre, la guerre,

c'est pas une solution.


JEAN-PIERRE

(Avec un effet dans la voix)

J'ai déjà été comme toi,

Garnotte, jeune, naïve,

une belle petite robe

qui vole au vent.

Moi aussi, j'ai déjà fait

confiance à l'ennemi.

(Montrant sa prothèse)

Regarde ce qui s'est passé. Je

bourgeonne à tous les printemps!


GARNOTTE

Mais qu'est...

(Hurlant au ralenti)

Non!


Le chef LAPIERRE essaie d’armer le lance-roche, mais il se défait en morceaux.


CHEF LAPIERRE

Ayoye donc!


JEAN-PIERRE

Oh, désolé, chef. J'ai dû

mal construire mon invention.


JEAN-PIERRE lève un pouce en l’air en direction de GARNOTTE qui sourit en rêvassant de nouveau.


GARNOTTE

(En princesse de l’espace)

Ah, mon amour.

Vous n'étiez pas passé

du côté obscur

de la force, finalement.


JEAN-PIERRE

(En aventurier de l’espace)

Ben non, j'ai fait semblant.


GARNOTTE

Comment ai-je pu

douter de vous?


JEAN-PIERRE

Il ne faut pas toujours

se fier aux apparences.

C'est justement parce que je

vois au-delà des apparences

que je m'intéresse à vous.


GARNOTTE

Est-ce que... que c'est

un compliment, ça?


JEAN-PIERRE

Genre.


GARNOTTE

Oh!


La rêverie se termine et GARNOTTE regarde JEAN-PIERRE amoureusement.


LUCY

J'ai trouvé ce qu'il nous

fallait pour le buffet.

(Montrant un régime de bananes)

Tadam!


GARNOTTE

J'imaginais quelque chose

de plus varié, mais bon...


LUCY

C'est le fruit parfait pour

les habitants de la Lune.

Regardez.


LUCY compare la banane à un croissant de Lune dessiné sur l’affiche.


GARNOTTE

Ah!


LUCY

Avouez que c'est bien pensé.


GARNOTTE

Lucy, c'est parfait. Bravo!


CHEF LAPIERRE

(Regardant dans la lunette)

Je pense qu'on leur a fait peur.

La boule de feu s'est éloignée.


JEAN-PIERRE

Vous la tenez à l'envers.


JEAN-PIERRE retourne la lunette. Le chef LAPIERRE regarde de nouveau et voit la boule très près.


CHEF LAPIERRE

Ah! Elle arrive!


LUCY

OK, c'est le moment.

Oubliez pas de sourire.

Souris, papa.


CHEF LAPIERRE

Je souris.


LUCY

Elle a pas l’air de pas ralentir.


JEAN-PIERRE

Elle arrive vite

et fait pas mal de feu

pour quelqu'un qui vit en paix.


GARNOTTE

On est vos amis, on a

plein de bananes pour vous.


JEAN-PIERRE

Bon. C'était le fun

de vous connaître.


Tous se mettent à crier en voyant approcher la roche en fusion.


GARNOTTE

Jean-Pierre, j'ai quelque

chose à te dire.


JEAN-PIERRE

Ça va, je sais que t'as

emprunté ma brosse à dents.


GARNOTTE

Non, pas ça.

Ce que je veux dire, c'est...


Une nouvelle rêverie commence. La princesse GARNOTTE regarde son aventurier dans les yeux.


GARNOTTE

La vérité, c'est que...


JEAN-PIERRE

Chut... Je sais.


LUCY

C'est la fin du monde.

(Hurlant)

Ah! Ah! Ah! Ah!


La rêverie se termine.


LUCY

(Criant)

Ah!


GARNOTTE et JEAN-PIERRE hurlent.


Une petite roche fumante tombe juste à côté du groupe. JEAN-PIERRE s’approche et prend la roche brûlante.


JEAN-PIERRE

Aïe, aïe, aïe, aïe!


JEAN-PIERRE donne la roche à son chef qui se brûle aussi. Celui-ci la donne à LUCY qui fait passer la roche d’une main à l’autre et qui la lance à GARNOTTE.


CHEF LAPIERRE

Ah, ah!


LUCY

Ah, ah!


GARNOTTE

Ah, ah!


GARNOTTE relance la roche à son père qui finit par pouvoir la tenir.


JEAN-PIERRE

Est-ce qu'ils viennent

tout juste de nous envoyer

un caillou texto?


GARNOTTE

Peut-être.


JEAN-PIERRE

Bien non. Même pas.

C'est un vrai petit caillou.

(Riant)

Ha! Ha!


LUCY

(Riant)

On a survécu!


CHEF LAPIERRE

Je pense que ce caillou-là

revient à quelqu'un.

Une vraie fille de chef,

qui a jamais eu peur

et qui a essayé de nous

faire entendre raison.

(Donnant la roche à sa fille)

Garnotte, c'est toi

qui nous as gardés

dans la lumière tout ce

temps-là. J'avais tort.

Y avait pas de guerre

des étoiles. Ni de créatures

de la Lune qui

essayaient de nous atta...

(Pointant au loin)

Oh, «my grotte!»

C'est quoi ça?


GARNOTTE et LUCY se mettent à crier et se cachent derrière le chef LAPIERRE.


MYSTIQUE DENISE arrive encore intoxiquée par une de ses potions. Elle est couverte par la peau d’animal qui lui cache la vue.


GARNOTTE

On est vos amis,

on veut la paix.


LUCY

(Offrant une banane)

Voici notre humble présent

pour vous.

Goûtez à celle-là,

vous me direz

si vous en voulez d'autres.


MYSTIQUE DENISE

Rrr!


LUCY

Mais attendez,

c'est Mystique Denise

avec une peau de bison

sur la tête.


Tous sont soulagés.


MYSTIQUE DENISE

Rrou!


CHEF LAPIERRE

Mais pourquoi elle fait

ce bruit-là?


MYSTIQUE DENISE

Elle a sûrement bu la potion

qui transformait en ours.

Je m'en suis servie plein de

fois pour ramasser du miel.

Sacrée chamane, toujours

à boire des flacons

sans étiquette.


LUCY retire la peau de sur la tête de MYSTIQUE DENISE. Tout le monde rit.


LUCY

Allez, la fin du monde sera

pour une autre fois.


MYSTIQUE DENISE

Rrou!


LUCY raccompagne MYSTIQUE DENISE chez elle.


GARNOTTE

Au revoir.


CHEF LAPIERRE

Je pensais jamais dire ça

un jour, mais...

je suis fier de toi.


GARNOTTE

Ah bien, j'ai pas fait

grand-chose.


CHEF LAPIERRE

Non, mais t'as pas empiré

la situation non plus,

puis ça, c'est déjà beaucoup.


GARNOTTE

Merci.


CHEF LAPIERRE

Bon, on va-tu souper?

Passer proche de disparaître,

ça creuse l'appétit. Hum!


JEAN-PIERRE regarde vers le ciel. GARNOTTE repart dans sa rêverie et redevient la princesse des étoiles un instant.


GARNOTTE la princesse s’approche de son aventurier de l’espace.


JEAN-PIERRE

Grâce à vous,

princesse Garnotte,

nous avons évité

la guerre des étoiles.

Un nouveau monde

s'offre à nous.


GARNOTTE

Et moi, j'ai droit

à un nouvel espoir.


Début générique de fermeture


Début bêtisier


Dans une scène de rêverie, JEAN-PIERRE l’aventurier et GARNOTTE la princesse sont très près l’un de l’autre.


GARNOTTE

La vérité, c'est que...


JEAN-PIERRE pose un doigt sur la bouche de la princesse, mais accroche ses dents.


JEAN-PIERRE

Je sais.


Tous les deux se mettent à rire.


GARNOTTE

Excusez, c'est

donc niaiseux!


JEAN-PIERRE et GARNOTTE se replacent et reprennent la scène.


GARNOTTE

La vérité, c'est que...


JEAN-PIERRE

Chut!


Encore une fois ils éclatent de rire.


Fin bêtisier


Fin générique de fermeture

Épisodes de Les Sapiens