Image univers FLIP Image univers FLIP

FLIP

FLIP TFO te propose des capsules drôles, des chansons, des tutoriels et des chroniques (showbiz, jeux vidéo, beauté, recettes et plus).

Partager

Vidéo transcription

Reportage: François Imbeau-Dulac et l'image corporelle

Marianne St-Gelais rencontre le plongeur olympique François Imbeau-Dulac à la piscine PanAm de Toronto. Entre deux plongeons, ces athlètes discutent standards de beauté, santé mentale et performance.



Réalisateurs: Olivier Sabino, Camille Lam
Année de production: 2019

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Le plongeur FRANÇOIS IMBEAU-DULAC, dont le nom de compte Instagram est @francoisimbeaudulac, monte au haut d'un tremplin.


MARIANNE ST-GELAIS (Narratrice)

Si je te disais que

tu devais passer à la télévision

en maillot de bain dans une

émission vue par des millions

de téléspectateurs à travers

le monde, est-ce que tu serais

à l'aise? Bien, les athlètes

olympiques non plus.


FRANÇOIS fait un plongeon.


MARIANNE ST-GELAIS, dont le nom de compte Instagram est @body2, interviewe FRANÇOIS IMBEAU-DULAC dans un vestiaire.


MARIANNE ST-GELAIS

François, bonjour.

Merci d'avoir accepté

de parler image corporelle

avec nous aujourd'hui.


FRANÇOIS IMBEAU-DULAC

Ça fait très, très plaisir.


MARIANNE ST-GELAIS

On a l'impression que l'image

corporelle négative, c'est

beaucoup associé aux femmes,

tu sais, aux filles. Mais

est-ce que tu penses que les

garçons en sont aussi victimes?


FRANÇOIS IMBEAU-DULAC

Je pense pas que ce soit

aussi présent chez les garçons,

mais c'est sûr qu'il y a

plusieurs garçons, jeunes

garçons, et même rendus

à l'âge adulte, qui vont

souffrir de ça. Mais je pense

que c'est souvent délaissé.

Donc, c'est toujours important

de ramener ça sur la table.


MARIANNE ST-GELAIS

Les athlètes, on n'est pas

non plus à l'abri de ça.


FRANÇOIS IMBEAU-DULAC

Non. Non, pas du tout.

Tu sais, on s'entend que moi,

dans mon sport, en plongeon,

je porte pas grand-chose.

Quand j'embarque sur

le tremplin, je suis quasi nu.

Je porte juste un petit Speedo.

Alors, c'est sûr que je peux

pas cacher grand-chose.

Puis, tu sais, il y a

tellement d'autres sports

aussi, comme la gymnastique,

la nage synchro,

chez les femmes, surtout,

puis le patinage artistique,

qui sont très, très ciblés

aussi par l'image corporelle.


MARIANNE ST-GELAIS

Tu sais, on a le corps

pour faire ce qu'on a à faire.


FRANÇOIS IMBEAU-DULAC

Oui. Je pense qu'il y a

des modèles de beauté de toutes

les formes. Il y a des corps

qui sont beaucoup plus propices

à tel sport ou tel métier.


MARIANNE ST-GELAIS

Qu'est-ce que t'as envie

de dire aux jeunes garçons

qui, peut-être, en ce moment,

traversent une période plus

difficile, puis justement, où

l'image corporelle, peut-être,

prend trop d'importance?


FRANÇOIS IMBEAU-DULAC

Hum, je pense que ça sert

absolument à rien de se comparer

aux autres. On peut pas

comparer différentes ethnicités,

on peut pas comparer différents

types de sport non plus.

Tu sais, je pense

qu'il y a une manière

saine d'évoluer là-dedans.

Puis c'est vraiment correct,

tu sais, que tu veuilles

t'entraîner, tu veuilles faire

attention à ce que tu manges.

Mais aussi, essaie aussi d'avoir

un petit côté de laisser-aller.


MARIANNE ST-GELAIS

Penses-tu qu'un jour,

on pourrait arriver

à une voie où on fait juste

accepter ce qu'on voit?


FRANÇOIS IMBEAU-DULAC

Je pense qu'on commence

tranquillement à évoluer.

On essaie... Tu sais, on le

remarque, là, sur des podiums

de mannequins, là, dans

des magazines, ça commence

à s'ouvrir. Puis je pense

que si on promeut

les différents types de corps,

plus on les promeut, plus on va

être ouverts d'esprit.


MARIANNE ST-GELAIS

En 2012, t'as parlé

ouvertement que t'as eu

un problème, en fait, un trouble

alimentaire. Maintenant, ta

relation avec ton corps, comment

elle est? Comment tu te perçois?


FRANÇOIS IMBEAU-DULAC

Je pense que j'ai énormément

maturé sur l'image que j'ai

de moi physiquement.

Non seulement je me sens bien

dans ma peau, mais je me sens

encore mieux dans ma tête.

Le regard des autres ne devrait

pas m'affecter. Si je suis

capable d'effectuer ce que

je dois faire avec élégance

et force sur le tremplin,

bien, ça suffit.


À la piscine, FRANÇOIS fait un autre plongeon.


Épisodes de FLIP

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison
  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par